TEST - Disney Dreamlight Valley : meilleur que ‘Animal Crossing’ ?



Gameloft, ce studio habitué des jeux mobiles nous surprend avec l’un des meilleurs jeux Disney récemment sorti. ‘Dreamlight Valley’, un jeu de simulation de vie qui rejoint facilement le rang des meilleurs jeux du genre aux côtés de ‘Animal Crossing’ et ‘Stardew Valley’. 


Bien sûr, un jeu développé par un jeu studio de jeux mobile nous a fait très peur et a fait qu’on a gardé nos attentes très basses avant sa sortie. Étant free-to-play, un modèle surprenant pour une licence Disney, on s’attendait à des microtransactions sans fin, des ‘timer saver’ et tout autres moyens de nous faire dépenser de l’argent et bien, surprise, ce n’est pas du tout le cas. 


Le jeu est actuellement en accès anticipé, il n’est pas terminé et sortira officiellement en début de 2023. Pour le moment, il faut passer à la caisse pour y jouer ou se servir du Xbox Game Pass. Les développeurs ont promis que les microtransactions du jeu ne seront pas “Pay to Win” (payer pour gagner) et permettent seulement de débloquer des cosmétiques. Actuellement, le jeu possède une sorte de Battle Pass proposant des défis spécifiques pour rapporter des tenues et objets à l'effigie des personnages de films Pixar et Disney. C’est donc très raisonnable.


Pour ma part, le gameplay de ‘Dreamlight Valley’ est bien au-dessus de celui de ‘Animal Crossing’ après y avoir joué plusieurs heures. Contrairement au jeu Nintendo, ‘Dreamlight Valley’ ne bloque pas le chemin des joueurs avec des limitations inutiles. Ici, vos outils n’ont pas de durée de vie, vous n’avez pas besoin de mettre votre réveil tous les dimanches pour acheter des navets, vous pouvez créer des objets en lots, tous les objets déposés dans vos coffres sont reconnus à la table de bricolage ou la cuisine chez Rémi. Des différences qui ont l’air très minuscules, mais qui rendent le jeu beaucoup plus agréable à jouer. 


Une journée sur ‘Dreamlight Valley’ ressemblera à cela : direction chez Scrooge McDuck pour voir ce qui est disponible dans son magasin de vêtements et objets d’intérieur et extérieur, on parle à ses habitants pour faire augmenter leurs niveaux et débloquer des Dreamlights, on s’occupe de ses récoltes car, contrairement à ‘Animal Crossing’, c’est la source numéro 1 pour gagner de l’argent, puis le principal, on fait ses quêtes (et il y a en a en masse) pour nous guider dans notre aventure. 


Note : 9/10. Au final, ‘Disney Dreamlight Valley’ est un excellent jeu de simulation de vie qui prend ‘Animal Crossing’ et montre comment on peut rendre le gameplay beaucoup plus agréable et addictif sans être fastidieux. Le tout saupoudré de l’univers Disney et Pixar où l’on fait nos tâches aux côtés de Rémy de ‘Ratatouille’, Elsa de ‘La Reine des Neiges’ ou encore Woody de ‘Toy Story’ dans une prochaine mise à jour prévue pour cet automne. Un sans faute pour le moment à part les quelques bugs facilement réparables. À suivre lors de la sortie officielle du jeu.


‘Disney Dreamlight Valley’ est disponible sur PC, Xbox, Xbox Game Pass, Playstation et Nintendo Switch